Christelle prend rendez-vous avec moi pour, à ce que je comprends au téléphone, quelque chose que l’on qualifie souvent de « dépendance affective ».

Lors du rendez-vous, elle m’explique qu’il y a quelques années elle a rencontré quelqu’un qui venait d’arriver dans la région et dont elle est devenue très amie. Juste amie. Aujourd’hui, l’amie en question, que nous appellerons Julie, ne lui parle presque plus. Elle s’est faîte de nouveaux amis. Christelle continue pourtant de voir Julie 2 fois par semaine au club de volley.

Christelle se sent très mal quand elle constate que Julie s’amuse avec d’autres personnes et qu’elle ne lui adresse presque plus la parole. Elle ne pense qu’à ça. En rentrant du volley, elle guette son portable en espérant y trouver un SMS de Julie… Mais rien bien sûr.

Christelle me dit qu’elle ne souhaite que son amitié, qu’elle est par ailleurs en couple, mariée, et que tout va bien de ce côté là. Elle me dit aussi qu’elle a toute confiance en son mari sur qui elle peut s’appuyer. Et aussi que Julie l’a trop portée, jusqu’à ne plus s’écouter elle-même, et que c’est pour ça qu’elle s’est éloigné d’elle.

En général, jusqu’à maintenant, les personnes que je recevais pour « dépendance affective » connaissaient ce mal être pour la 1ère fois. Pour Christelle, c’est différent. Elle m’explique avoir déjà ressenti la même chose avec plusieurs de ses exs. Mais pas avec son mari. Exs qui, eux aussi, l’avaient beaucoup supportée.

Erickson disait : « Ne les croyez pas, écoutez-les.« 
C’est à ce moment, que je me permets de poser la question qui me tracasse depuis plusieurs minutes, à savoir pourquoi a-t-elle autant besoin d’être supportée ?

Pleurs…

Elle m’explique travailler là-dessus avec sa psy depuis 1 an et demi. Ahhh… Sur quoi ? Sur le divorce de ses parents lorsqu’elle était petite et des attouchements subis 2/3 ans après ce divorce. Et que c’est pour ça qu’elle a besoin d’être supportée, qu’elle se sent en insécurité. Bien, elle a non pas une, mais 2 bonnes raisons de se sentir mal. Elle a travaillé en EMDR sur ses traumas. Pourtant, le divorce fait encore remonter des larmes…

Comme il y a émotion, il y a travail à faire, je n’en doute pas. Le trauma n’est pas résolu.
Mais est-ce vraiment cet événement qui occasionne le trouble pour lequel Christelle me consulte aujourd’hui ?

Je méta-modélise, méta-questionne, pour arriver à une belle croyance de niveau 1 : « Je suis nulle !« . Par définition, dans tous les domaines et depuis toujours… Depuis bien avant les traumas évoqués ci-dessus même.

Travail en hypnose, avec régression jusqu’au 1er événement qui créé la croyance, prise de conscience que ce que l’on a pu lui dire à ce moment-là ne représente pas qui elle est mais juste l’opinion de quelqu’un, nettoyage par l’esprit inconscient de tous les événements qui ont pu renforcer la croyance au cours de la vie de Christelle (les 2 traumas en font partie) et futurisation.

Elle sort de transe l’estime d’elle-même surboostée.
Elle a entraînement de volley ce soir-là. D’habitude, elle stresse à l’idée de voir Julie. Là, elle y part tranquille, pleinement confiante…

En tant qu’hypnothérapeute, nous disposons de toute une palette d’outils dans un cas comme celui-ci. Surtout si l’on ne prête pas bien attention aux détails de ce qui est dit : recadrage sur le comportement, résolution de trauma, ou que sais-je encore… Mais là, c’était bien une jolie croyance qui posait problème. Bien ancrée et installée car, apparemment, elle datait de quelques heures après sa naissance. On ne sait pas précisément ce qui s’est passé, Christelle sait simplement qu’elle est née par césarienne, le cordon ombilical autour du cou.

Elle qui se disait nulle en tout, y compris en sport, est en fait coach sportive. 🙂

Quelques semaines plus tard, son mal-être s’est complètement dissipé. Elle se sait forte et n’a plus besoin d’être supportée. Comme elle n’a plus besoin d’être supportée, elle n’a donc plus aucune raison de craindre de perdre ses béquilles…

Comment induire facilement l'état d'hypnose ? Soyez votre 1er cobaye, téléchargez gratuitement le guide de l'auto-e-pnOse !

Vous allez recevoir votre manuel de formation, vérifiez votre boîte mail !

Share This